AdBlue près de chez vous

Comment vérifier soi-même la qualité de l’AdBlue® ?

Test visuel – 

Vous pouvez tout d’abord examiner votre AdBlue® en vérifiant visuellement sa clarté, en vous assurant qu’il ne contient aucun contaminant ni débris flottant. Ce test ne permet de vérifier que la couleur et l’absence de débris qui pourraient obstruer les filtres du système SCR. Si l’AdBlue® a pris une coloration (il est normalement transparent), il est possible que vous rencontriez un problème de contamination minérale. Cette méthode ne fournira pas la concentration d’urée dans le produit ni d’aucun contaminant minéral.

Test avec réfractomètre numérique manuel –

Vous pouvez également utiliser un réfractomètre numérique manuel pour mesurer la concentration réelle d’urée de l’AdBlue®. La teneur en urée d’un AdBlue® de bonne qualité doit être comprise entre 31,8 et 33,2 %. Avant le test, le réfractomètre doit être calibré à l’aide de quelques gouttes d’eau déminéralisée. Pour obtenir un résultat probant, il suffit de verser quelques gouttes d’AdBlue® dans le plateau en acier inoxydable de l’appareil. Dans le plateau de prélèvement se trouve un prisme qui permet, grâce à la réfraction de la lumière, de mesurer la teneur en urée. La source de lumière intégrée à l’instrument numérique empêche les erreurs de mesure qui peuvent être rapidement causées par la lumière artificielle d’un réfractomètre analogique AdBlue®. L’incidence de la température pendant le prélèvement est compensée en interne par l’appareil.

Pour ce test, nous recommandons d’utiliser le réfractomètre fourni par GreenChem ou tout autre réfractomètre certifié.