Qu’est-ce que le système SCR ?

253 millions… C’est le nombre de voitures qui circulent aujourd’hui sur les routes d’Europe1. Plutôt impressionnant, n’est-ce pas ? Cela met en évidence l’importance des voitures dans notre vie quotidienne.
Sur ces 253 millions, 3 % (soit 7,59 millions) sont des voitures neuves vendues en 2015, dont 49 % fonctionnent au diesel.

Comme vous le savez sans doute, la plupart des grandes villes d’aujourd’hui luttent contre la prolifération des voitures équipées d’un moteur diesel, au motif que ce type de véhicule n’a pas sa place dans le paysage urbain et doit disparaître de nos routes le plus vite possible.
Pourquoi tant de volonté à bannir les véhicules diesel des villes ? L’un des problèmes majeurs des moteurs diesel est l’émission d’oxydes d’azote (ou NOx). À l’instar de toutes les particules fines, il s’agit d’une molécule extrêmement nocive pour la santé, particulièrement dans les zones à forte densité de population.

NÉANMOINS, nos politiciens oublient de préciser que c’est grâce aux normes européennes anti-pollution « EURO », toujours plus strictes, que l’industrie automobile a fait de considérables efforts pour réduire au maximum ces émissions. Il existe aujourd’hui sur le marché deux principaux systèmes de réduction des émissions nocives : les technologies EGR (recirculation des gaz d’échappement) et SCR (réduction catalytique sélective). Une étude récente réalisée par la Fédération européenne pour le transport et l’environnement révèle que le système SCR est beaucoup plus efficace que le système EGR. En quoi consiste le système SCR ? Comment fonctionne-t-il et à quoi sert-il ?

 

Qu’est-ce qu’un système SCR et où est-il situé sur votre voiture ?

Le système de « réduction catalytique sélective » (ou SCR) est une technologie qui permet de convertir les oxydes d’azote (NOx) en eau et en azote (sans oxydes).

 

 

Comme illustré dans le diagramme, la solution AdBlue® (32,5 % d’urée + 67,5 % d’eau purifiée) est injectée dans le catalyseur SCR. Cela provoque une réaction chimique qui transforme le NOx en H2O et NO2 (eau et azote) dans le catalyseur.

 

 Comment fonctionne le système SCR ?

 

Très simplement, disons que de nombreuses réactions chimiques se produisent dans le catalyseur SCR. L’AdBlue® injecté sous forme liquide interagit avec le NOx et les éléments présents dans le catalyseur, ce qui entraîne une réduction de 90 % du NOx à la sortie du système d’échappement. Suite à cette réaction, les éléments restants sont uniquement de l’azote, de l’eau et du dioxyde de carbone (No, H2O et un peu de CO2).
Pour une efficacité optimale, le gaz qui entre dans le catalyseur SCR doit être à une certaine température, ce qui signifie que le tuyau d’échappement doit être suffisamment chaud ! La position du catalyseur dans le système d’échappement n’est donc pas choisie au hasard…

Certains constructeurs automobiles, comme PSA Peugeot Citroën, ont fait le choix de placer le catalyseur SCR avant le catalyseur d’oxydation pour moteur diesel (DOC). Ce choix est justifié car cette position est idéale pour accélérer la montée en température du catalyseur SCR.

 

La technologie SCR n’est pas aussi récente qu’on pourrait le croire.

 

Le catalyseur SCR a été conçu en 1957 par une société américaine, la Engelhard Corporation (aujourd’hui BASF). Depuis, la technologie SCR est utilisée dans l’industrie afin de réduire les émissions d’oxydes d’azote des usines, bateaux, trains et de nombreux autres secteurs. Vous pouvez consulter ces secteurs sur notre site Web : www.Adblue4you.com.

La technologie SCR est utilisée depuis de nombreuses années dans l’industrie des transports. Cet acquis technologique a aidé les constructeurs à développer la solution de réduction des émissions d’oxydes d’azote la plus performante qui soit. Dans un article précédent, nous avions évoqué le fait que grâce à cette technologie, un camion fabriqué en 2016 émet moins d’oxydes d’azote qu’une voiture fabriquée en 2000…

 

Camions AdBlue4upi

 

Quel avenir pour la technologie SCR ?

 

La technologie SCR a été approuvée et améliorée ces dernières années et les études récentes réalisées par la Commission européenne tendent à prouver que cette solution, utilisée dans les bonnes conditions, est un outil très solide pour lutter contre les émissions d’oxydes d’azote.

Malgré toutes les critiques faites à leur égard, les véhicules diesel combinés à un système SCR efficace et à de l’AdBlue® ont désormais de très faibles taux d’émission. Ils émettent moins de CO2 et consomment moins de carburant que les véhicules à essence.

Jusqu’à présent, aucune autre solution ne s’est avérée aussi concluante que l’AdBlue® combiné à la technologie SCR.